Musée de la Prison – Broto

La Tour de Broto a été convertie en prison grâce au décret de Jaime I, confirmé par son petit-fils Jaime II en 1323,concernant l’utilisation des zones de pâture. Ces pouvoirs lui octroyaient le droit de rendre justice, en plus des affaires de type politique et économique, de telle manière que ceux qui commettaient un délit étaient jugés dans la même localité, puis conduits entre les parois obscures de cette tour autrefois défensive, devenue prison.
C’est là qu’atterrissaient, par exemple, les habitants desvillages français limitrophes, résultat des querelles continues d’un côté et de l’autre, en rapport avec les zones de pâturage et les troupeaux, ou bien encore des contrebandiers, parmi tous ceux qui ont existé dans cette zone au cours de l’histoire. Il ne serait pas non plus surprenant que quelques pèlerins aient également laissé la peau entre ces sombres murs.

Et c’est précisément cette noirceur des murs qui a servi de support à de curieuses gravures improvisées par les prisonniers qui y séjournèrent.

 

Source: http://www.pirineosordesa.com/patrimonio/14-la-torre-de-la-carcel-de-broto